Fascinations Créatives

Auteur/autrice : l'ila

Jonquilles

J’ai cette idée en tête depuis que les jonquilles sont apparues dans mon jardin.

Cela m’a pris du temps, mais je peux enfin les apprécier dans leur jaune ensoleillé.

Perles en Papier

Une autre de mes grandes fascinations est celle des perles en papier.

J’enroule et enroule des bandes et puis j’adore le mélange de couleurs et de formes qui en ressort.

Regardez!

Pang Chang

Le macramé vous amène souvent à commencer quelque chose dont vous ne savez pas où cela vous mènera.

J’aime le parcours.

Ici, par exemple, j’ai commencé par faire des éléments colorés et alambiqués qui ne s’épanouissaient en rien de vraiment concret.

Puis un jour en lisant un article sur les nœuds chinois, j’ai découvert le nœud bouddhiste Pang Chang qui symbolise le cycle de la vie, sans début ni fin.

J’ai aimé le concept et de l’élément macramé du nœud Pang Chang ce collier est né.

Masai

Partageant ma passion du macramé avec une amie, nous avons fini par parler des bijoux traditionnels et colorés des femmes Masai. Alors moi aussi j’ai eu envie d’essayer de faire un collier très coloré.

micromacrame

Elle est là!

J’ai d’abord fait un échantillon pour obtenir la taille et la forme des triangles à portée de main. Ensuite, j’ai dessiné un motif sur une feuille de papier que j’ai suivi en épinglant les fils.

Un gros travail… il m’a fallu deux semaines pour terminer.

Mais quelle est la joie que je ressens à vous le montrer ici.

Fleurs

J’aime les fleurs. Chaque printemps, je me sens renaître. Ici en Hollande où j’habite, les fleurs commencent à apparaître fin février. Des bulbes qui ont dormi sous terre tout l’hiver poussent soudain des crocus violets, des jonquilles jaunes, des tulipes rouges et roses: Cést une fête.

Donc j’essaie aussi de temps en temps de faire apparaître des fleurs avec du macramé’.

Ces colliers sont fabriqués avec la technique ‘Margaretespitze’.

La dentelle Margarete a été inventée et enseignée par Margarete Naumann, en Allemagne au début du XXe siècle et consiste à rassembler plusieurs fils en faisceaux, qui sont progressivement séparés et fusionnés a noveau pour former des feuilles, des éventails et de multiples motifs.

Les Premières Fois

J’adore ce collier, car c’était ma première création « originale ».

Ou peut-être devrais-je dire à moitié original, car j’ai commencé la partie centrale en suivant un ‘Projet de micromacramé pour débutants‘ sur youtube , mais ensuite j’ai dévié et suivi mon ressenti.

Mes premières fois avec le macramé étaient principalement des exécutions de projets que j’ai trouvés sur youtube.

Mes principaux canaux de référence étaient :

Dede Tutorials , Afeng-Often Afeng , Myow Handmade , Macrame School , Macrame Tita

Une fois que j’ai développé ma dextérité manuelle sur divers éléments, j’ai commencé le processus créatif de les assembler, d’une manière que j’ose appeler « originale ».

Mais le voyage vers la véritable originalité ne s’arrête jamais et englobe non seulement les nœuds et les motifs, mais aussi les formes, les couleurs, les matières, les pierres, les perles, les boutons, les coquillages.

Ils englobe aussi la découverte d’une communauté mondiale d’artistes et l’émerveillement devant leurs oeuvres Le voyage vers l’originalité est comme un frère aîné qui, vous regardant travailler, pose son bras sur votre épaule et vous fait comprendre avec amour que vous n’en êtes pas encore là. Vous devez encore travailler dur.

Macramé

Le Macramé est ma fascination. J’ai commencé il y a deux ans avec les premiers nœuds et j’ai découvert une pratique créative sans limite.

Le Macramé est une ancienne technique de nouage manuel. Le terme Macramé dérive de l’arabe migramah (voile brodé), d’où proviennent également les termes turque mahrama et makrama (serviettes frangées ou serviettes de table). Les anciens artisans utilisaient cette technique pour finir les bords des tissus fait à la main, en nouant les fils en excès à la fin du tissage.

Les Maures ont apporté cette tradition en Espagne, puis elle est arrivée en Italie (surtout en Ligurie) en s’est répandue en Europe et dans le reste du monde.

Avec le Macramé, on peux faire beaucoup de choses: des tissus, des objets de déco, sacs, ceintures et bijoux.

J’aime particulièrement le micro Macramé et la création de bijoux avec des fils jusqu’à 1 mm de diamètre. Et parfois je m’essaye aussi aux sacs.

Cette pratique m’aide à me détendre, me met dans le FLOW.

Avez-vous lu le livre ‘Flow’ de Mihaly Csikszentmihalyi ? Il décrit comment n’importe qui, des artistes aux travailleurs répétitifs, peut entrer dans un état de gratification constructive en étant totalement immergé dans le « flux ».

Fascinations Créatives

J’ai toujours été fasciné par le processus de création, ce chemin qui part du néant vous amène à apporter quelque chose au monde.

Avoir du temps à consacrer à la créativité libre est un privilège, mais aussi un choix. Le principal obstacle pour moi a été d’accepter son aspect anti-économique, quand par économie on entend l’utilisation rationnelle des ressources afin d’obtenir le maximum de bénéfice avec le minimum de sacrifice : pas question !

Et pourtant, quand je suis aux prises avec un projet créatif, je me sens heureux, je me reconnais dans le monde.

Je rêve d’un monde où les êtres humains sont laissés en paix pour vivre comme ils viennent, un peu comme Kim dans le roman de Rudyard Kipling.

© 2024 l’ila on earth

Theme by Anders NorenUp ↑